Ballack et Kahn gagnent la bataille du vibromasseur

Par Esteban

Ballack et Kahn gagnent la bataille du vibromasseur

Le milieu offensif de Chelsea Michael Ballack. La chaîne de sex-shops allemande Beate Uhse devra rétribuer au joueur de football Oliver Kahn la somme de 50.000 euros pour avoir utilisé son nom à des fins commerciales.

Cette même chaîne de sex-shops devra également rétribuer à Michael Ballack, un joueur de football également 50.000 euros.

Quelque temps avant le coup d’envoi de la Coupe du monde de football 2006, la chaîne de sex-shops avait mis en vente des vibromasseurs estampillés “Michael B.” et “Oliver K.”.

Même si les patronymes des joueurs n’ont pas été utilisés, la référence aux deux vedettes du football allemand était évidente. Tous les produits incriminés ont été retirés de la circulation

Leave a Reply